Déplacement dans l’Allier

Comme depuis quelques années nous sommes invités par la famille Chatelperron à venir

clôturer la saison dans l’humidité et relative fraîcheur des forêts de l’Allier. Merci de votre chaleureuse amitié.

Seulement 23 chiens ont fait le déplacement. La grande majorité de ces dames du chenil a décidé de se mettre  en chaleur en même temps.

 

Chasse du lundi 20 mars. 15 chiens du rallye Crespin, 16 de l’équipage Percevent

 

Grace à Cric nous sommes invités à découpler sur le domaine de la Loure avec le droit de suite sur la très belle forêt du Perray avec ces étangs. Merci aux amis chasseurs qui ont accepté que nos chiens débordent sur leur forêt.

le perray

Le plaisir des yeux n’a pas eu son penchant du plaisir des oreilles. Impossible aux chiens de maintenir leur animal. Seuls les trois ou quatre chiens de tête se récrient. L’absence de voie incite les chiens de queue à se laisser aller sur les changes. Le vent aussi ne nous a pas aidés.
La dernière tentative de relancer une chèvre vue par Yvon avec de la chasse se solde par l’éclatement en deux chasses. Yvon reprend un lot de chiens et retraite.

Je récupère l’autre lot et nous faisons avec deux boutons du Percevent une retraite  promenade. Nous sommes remis sur la bonne direction des camions par le renseignement d’habitants d’une maison.

 

Chasse du mercredi 22 mars

 

Nous sommes invités par le rallye saint Hubert à Vierzon

15 chiens du rallye Crespin, 15 du Percevent et 15 chiens du rallye saint Hubert

DEPART 1

Une chevrette est forcée après deux heures de chasse.

J’ai l’honneur de recevoir les honneurs. Merci Marie Axelle, merci Yvon.

 

Chasse du 25 mars forêt de Bagnolet.

 

14 chiens rallye Crespin, 18 chiens  équipage Percevent temps chaud avec léger vent.

rapport

Un brocard est lancé dans la coupe de la Madeleine. Il est barré à l’allée par un cavalier, recule pour sauter la route de Bagneux. On ne saura que plus tard après avoir arrêté les chiens sur une chevrette à Frou qu’il avait donné le change dans la coupe et que c’est la chevrette qui a sauté la route.  Les chiens n’ont pas pu reprendre la voie de la chevrette qui a reculé dans les sapinettes. Ils ont changé sur un jeune brocard qui débuche sur  la route, fait volte-face pour atterrir dans  les bras d’un suiveur qui a eu son tricot déchiré et une estafilade sur la poitrine. Les chiens relancent un brocard qui aura toutes les tailles et couleurs pendant  la petite heure où il sera promené par les chiens. Petite journée heureusement clôturée par un diner animé dont le Percevent a le secret.