Chasse du 17 février

Domaine de Pontoise 33 chiens, temps pluvieux avec fort brouillard et dégel.

Seul Jean Côme est avec moi à cheval. Geoffroy avec ses trois petits veneurs ainsi que Cyril nous suivent en voiture. Le méridional n’aimant pas se mouiller nous revêtons nos grands imperméables.

ChasseStCannat11112014-0135

Les chiens ont connaissance de bouts de voie dans le vallon de la ruine.  Est-ce le brouillard, le dégel mais pendant près de deux heures la chasse se fait par à coup. Récris sur une centaine de mètres puis plus rien, récris en retour puis plus rien. Impossible d’avoir une vue.

Ce scénario se poursuit jusqu’au moment où Pascal annonce un animal poussé de puis une quarantaine de minutes par fagotin et Indien  dans les enceintes de Pontoise. Les deux chiens sont en défaut au pylône. Pascal voit du coin de l’œil l’animal qui recule. Avant de mettre à la voie les chiens qui sont avec moi je préfère reprendre aussi les chiens qui se récrient vers la Marquise. Jean Côme les récupèrent.

Mis à la voie, la pluie s’est arrêtée, le brouillard a disparu, les chiens partent pleine gueule. Ils relancent le brocard qui saute devant moi. Il ne me reste qu’à monter sur les étriers tellement ils chargent. Pas un balancé pas un défaut pendant quarante-cinq minutes. La chasse m’amène jusqu’à la Marquise puis ressort pour plonger dans le vallon des abbès où les chiens tombent en défaut. A-t-il reculé ?  Illinois empaume une voie qui remonte vers le vallon de la ruine. Fifine, Harmonie et Fagotin n’en veulent pas. Seuls se récrient les chiens qui ont été repris tout à l’heure par Jean Côme. Ont-ils retrouvé la voie de l’animal qu’ils chassaient auparavant ?  Je fais confiance aux trois chiens. Je reprends tous les chiens dans le vallon de la ruine et retourne au défaut. N’ayant pas reculé pendant les quarante-cinq minutes où il a été poussé je pense qu’il a percé plus en avant. Je ferme les grands devants jusqu’au chemin communal. Havane le nez en l’air hume les broussailles. Je lui fais rallier  les autres chiens. Grands récris le brocard bondit pour retomber hallali.

P1060016

Les honneurs sont fait à Valentin et Camille.